Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Prévention de la récidive des lésions myoaponévrotiques des ischio-jambiers chez le footballeur

Thomas Nappini, Franck Lagniaux
Kinésithér Scient 2017,0593:47-53 - 10/12/2017

Lors de la pratique sportive, du niveau amateur au niveau professionnel, durant l'entraînement ou la compétition, il est fréquent pour le sportif de devoir faire face à une lésion myoaponévrotique (LMA). En effet, une étude épidémiologique concernant la 1ère ligue anglaise de 2001 à 2009 a relevé 2 908 LMA sur une population de 2 229 joueurs [1]. La localisation de la lésion myoaponévrotique aux ischio-jambiers représente 37 %, ce qui en fait la lésion principale [1, 2] chez les hommes et les femmes [3]. Parmi ces dernières 16 % récidivent [1] et récupèrent moins vite qu'une première blessure [4]. La récidive d'une lésion myoaponévrotique est un problème majeur.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Ondes de choc :exemples d'application en traumatologie du sport

Franck Lagniaux, Patrick Dorie Kinésithér Scient 2017,0585:45-47 - 10/03/2017
Rappels
Petit à petit, les ondes de choc prennent une place de plus en plus importante dans les pathologies liées aux activités sportives (aponévrosite, coiffe des rotateurs, épicondylalgies...). Leur efficacité se retrouve dans de...