Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Posture et équilibre : de la sensorialité à la motricité, tout un processus d’intégration corticale

Serge Mesure
Kinésithér Scient 2018,0596:15-24 - 10/03/2018

L'augmentation du temps de loisir, l'innovation constante des activités quotidiennes, des activités sportives sont sous la dépendance d'une activité de base qu'il est possible désormais de comprendre, d'éduquer, de rééduquer et d'entraîner : la posture.
L'empirisme du mouvement et de la réalisation technique, font place progressivement à des méthodes plus rationnelles, physiologiques et physiques, orientées sur une connaissance plus précise et plus appropriée à chaque geste. Cette posture, cette attitude posturale de référence ou ses composantes, intègre des notions aussi variées que neurophysiologiques (intégration du tonus, activité électromyographique, réflexes myotatiques, informations sensorielles...) , que biomécaniques (composantes des forces, de leurs applications, des bras de leviers, de la pesanteur...) , que psychosomatiques et relationnelles (représentation de soi vis-à-vis d'autrui, expression corporelle, moyen d'expression...).
La coordination des différents espaces à l'intérieur desquels nos activités prennent place (égocentré et exocentré) nécessite la constitution d'une référence qui ne peut se concevoir sans l'interdépendance de systèmes tels que la sensorialité et la motricité. Ces deux systèmes sont de ce fait inséparables quant à une bonne et correcte construction et organisation de l'individu.

POSTURE AND BALANCE:
from sensory to motor skills, a whole process of cortical integration
The increase in leisure time, the constant innovation of daily activities, sport activities are dependent on a basic activity that can now be understood, educated, re-educated and trained: posture.
The empiricism of movement and the technical realization gradually gives way to more rational methods, physiological and physical, oriented to a more precise and appropriate knowledge of each movement. This posture, this postural attitude of reference or its components, integrates notions as varied as neurophysiological (integration of tone, electromyographical activity, myotatic reflexes, sensory information ...), as biomechanical (force components, their applications, moment arms, gravity ...), as psychosomatic and relational (self-representation with regard to others, physical expression, means of expression ...).
The coordination of the different spaces within which our activities take place (egocentric and exocentric) requires the constitution of a reference that cannot be conceived without the interdependence of systems such as sensory and motor skills. These two systems are therefore inseparable for good and correct construction and organization of an individual.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...