Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Prise en charge kinésithérapique de l'épicondylalgie latérale d'origine tendineuse du joueur de tennis : intérêts et place du travail musculaire excentrique

Cédric Mousnier, Franck Lagniaux
Kinésithér Scient 2018,0597:45-48 - 10/04/2018

Deux à 4 % de la population souffre d'épicondylalgie latérale. Cette dernière intéresse principalement les sujets entre 35 et 50 ans avec une moyenne d'âge de 40 ans [1]. L'âge de survenue peut être plus précoce, lorsque le sujet est actif et reprend une activité physique [2]. Dans cette proportion, 10 % de la pathologie est due au tennis, premier sport pratiqué en France, avec 1 052 117 licenciés, dont 447 775 joueurs classés et 533 019 jeunes joueurs de 18 ans et moins. Ce sport étant sollicitant sur le plan ostéo-articulaire et musculo-tendineux, 57 % des lésions rencontrées concernent le membre supérieur, dont 35 % le coude [2].

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Quelle voie dabord pour une prothèse totale de hanche chez le sportif ?

Frédéric Sailhan, Luc Kerboull, Jean-Marie Postel Kinésithér Scient 2018,0602:21-28 - 05/10/2018

La voie d'abord pour la mise en place d'une prothèse de hanche est un élément essentiel de l'intervention. Il influence le résultat final.
La voie antérieure de Hueter est sans aucun doute à notre...