Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Prise en charge kinésithérapique de l'épicondylalgie latérale d'origine tendineuse du joueur de tennis : intérêts et place du travail musculaire excentrique

Cédric Mousnier, Franck Lagniaux
Kinésithér Scient 2018,0597:45-48 - 10/04/2018

Deux à 4 % de la population souffre d'épicondylalgie latérale. Cette dernière intéresse principalement les sujets entre 35 et 50 ans avec une moyenne d'âge de 40 ans [1]. L'âge de survenue peut être plus précoce, lorsque le sujet est actif et reprend une activité physique [2]. Dans cette proportion, 10 % de la pathologie est due au tennis, premier sport pratiqué en France, avec 1 052 117 licenciés, dont 447 775 joueurs classés et 533 019 jeunes joueurs de 18 ans et moins. Ce sport étant sollicitant sur le plan ostéo-articulaire et musculo-tendineux, 57 % des lésions rencontrées concernent le membre supérieur, dont 35 % le coude [2].

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Ondes de choc radiales : applications pratiques (2e partie)

Thierry Allaire Kinésithér Scient 2018,0595:53-58 - 10/02/2018

Dans un premier temps, les ondes de choc radiales (ODCR) étaient réservées aux pathologies chroniques n'ayant pas répondu favorablement aux autres traitements (lésions tendineuses chroniques [11-15],...

Ondes de choc radiales : applications pratiques (1ère partie)

Thierry Allaire Kinésithér Scient 2018,0594:43-49 - 10/01/2018

La thérapie par ondes de choc radiales (RSWT) est utilisée en France depuis une douzaine d'années grâce à l'apparition de nouveaux générateurs d'ondes de choc (RSWT) spécialement...