Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Le rachis cervical et thoracique : une alternative aux classifications ?

Pierre Fisette
Kinésithér Scient 2018,0600:13-17 - 05/07/2018

Selon les recommandations de bonne pratique, le clinicien est tenu d'utiliser une classification en sous-groupes de ses patients souffrant de cervicalgies. Une fois le sous-groupe trouvé, il aura à sa disposition les traitements préconisés dans la littérature pour cette population. Malheureusement, cette procédure ne répond pas à toutes les questions et plusieurs systèmes de classification existent.
À contrepied, le praticien peut également analyser chaque situation clinique en se posant les bonnes questions comme proposé ici afin d'éviter tout étiquetage réducteur.

THE CERVICAL AND THORACIC SPINE: an alternative to classifications?
According to guidelines, the clinician should use classification in subgroups for his neck pain patients. Once the subgroup found, the clinician will have at his disposal the treatments with the most research support in this population. Unfortunately, this procedure does not answer all the questions and, several classification systems exist.
In contrast, the practitioner could also analyze each clinical situation by asking the right questions, as described here, in order to prevent any reductive labelling.
Keywords: individualized approach, neck pain, classification, clinical efficiency, guidelines

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Kinésithérapie du syndrome d'apnée du sommeil

Bertrand Selleron Kinésithér Scient 2018,0601:17-20 - 05/09/2018

Le traitement actuel du syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) repose essentiellement instrumentaux tels que la ventilation à pression positive continue ou la prothèse d'avancement mandibulaire.
La...

L'expertise en rééducation de la main

Le Lardic Claude Kinésithér Scient 2018,0601:31-35 - 05/09/2018

Les techniques de rééducation évoluent en même temps que les progrès médicaux en diagnostic et en chirurgie. Dans les soins de la main, il y a une forte demande d'une prise en charge spécifique...