Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

RUPTURE DE POULIE DIGITALE : quel traitement aujourd'hui ?

Denis Gerlac, François Moutet, Alexandra Forli, Denis Corcella
Kinésithér Scient 2020,0625:19-26 - 05/11/2020

Les lésions de poulies digitales sont en augmentation ces dernières années. Ce constat est attribué au développement croissant de l'escalade sportive ainsi qu'à la surenchère de la difficulté des voies.
Peut-on empêcher la survenue de ces lésions aujourd'hui ? C'est peu probable, tout au plus envisager de les freiner en promouvant des conseils de préparation physique et d'hygiène de vie sportive (échauffement, étirements, musculation, hydratation…).
Face à l'augmentation de ces lésions, il devient important de connaître les traitements qui existent et savoir comment les mettre en place.
Aujourd'hui, le choix du traitement (conservateur ou chirurgical) est avant tout lié à la présence ou non d'une corde d'arc et au niveau d'escalade du grimpeur blessé. Le traitement privilégié est le traitement conservateur, il comprend en plus de la mise au repos, le port d'une bague de protection et de la rééducation pour récupérer l'indolence, la mobilité et la force des doigts.
La chirurgie n'est proposée qu'aux grimpeurs de haut niveau et aux lésions présentant une corde d'arc.
Bien conduits, ces deux types de traitement apportent d'excellents résultats.
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Troubles musculo-squelettiques chez le musicien

Céleste Rousseau Kinésithér Scient 2019,0612:49-52 - 05/09/2019

On estime que 75 % des musiciens ont souffert de troubles musculo-squelettiques liés à la pratique de leur instrument. Au même titre que les athlètes de haut niveau, les musiciens sont soumis à des contraintes...

Éducation du patient lombalgique : un état des lieux

Antonin Herbert Kinésithér Scient 2018,0598:05-10 - 10/05/2018
La lombalgie est un fardeau économique dans les pays industrialisés, sa prise en charge nécessite l'utilisation d'un modèle biopsychosocial.
L'expérience de Sherbrooke a prouvé sa supériorité dans la prise en charge des lombalgiques...