Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

INTÉRÊT DE LA MESURE DE LA FORCE DES MUSCLES DYSTONIQUES INJECTÉS PAR TOXINE BOTULIQUE

Thierry Péron-Magnan
Kinésithér Scient 2021,0628:05-09 - 05/02/2021

Mr J., 65 ans, souffre d'une crampe de l'écrivain avec une dystonie du long fléchisseur du pouce. La thérapeutique est de réduire l'hypertonie par des injections de toxine botulique associées à de la rééducation fonctionnelle. Il est injecté à deux reprises dans ce muscle sur une année, avec des dosages différents (0,3 et 0,25 ml pour une même concentration). On note une amélioration sur son écriture mais, parallèlement, apparaît une gêne sur les gestes fins du quotidien (ex : tourner la clé de la serrure de son appartement).
L'observation par la mesure de la force du muscle injecté évalue les seuils, en termes de force nécessaire et de durée, pour un bénéfice, mais aussi pour les effets secondaires. Elle montre qu'il y a un lien sur la fonction corrélée à la dose de produit injecté, à la force du muscle, et ce dans une temporalité.
Après les injections, on a une amélioration rapide (J8) de l'écriture et de manière durable (6 mois) mais, paradoxalement, la reprise de la force et donc des effets secondaires sont plus longs avec la dose plus faible (0,25 ml), la faiblesse musculaire se prolongeant également avec les deux dosages (6 mois).
Il est important de bien circonscrire l'objectif fonctionnel du patient, la mesure de la force du muscle est une évaluation objective, simple, rapide, non invasive qui peut être proposée pour certains muscles accessibles. Il s'agit ici d'un suivi clinique prospectif au cours d'un suivi rééducatif, afin de fournir au médecin injecteur un élément pour sa réflexion clinique.
À notre connaissance, la mesure de la force des doigts dans la crampe de l'écrivain est une piste de travail peu explorée dans la littérature [1]. Cette mesure appartient légitimement au kinésithérapeute, elle est une partie de l'évaluation, une partie de son bilan-diagnostic kinésithérapique, même si la force d'un muscle n'est pas le seul indicateur d'un bon résultat fonctionnel.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...