Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

INTÉRÊT DE L'ÉLECTROMYOGRAPHIE DE SURFACE (EMG-S) DANS LA RÉÉDUCATION DU SPORTIF BLESSÉ
La pratique quotidienne

Maxime Gaspar
Kinésithér Scient 2022,0640:03-11 - 10/03/2022

L'Électromyographie de Surface (EMG-S) est encore peu utilisée au quotidien en rééducation des sportifs. Or c'est un outil qui a toute sa place aussi bien en évaluation qu'en rééducation. Son utilisation peut être une réelle valeur ajoutée dans la prise en charge des pathologies les plus fréquentes comme la rupture du ligament croisé antérieur ou la lésion musculaire, notamment dans la mise en évidence et la lutte contre les inhibitions motrices. Néanmoins, l'utilisation des EMG-S demande une certaine rigueur avec des erreurs à ne pas commettre. Dans cet article, nous donnerons des exemples d'application des EMG-S dans les pathologies suscitées ainsi que certaines recommandations pour éviter de commettre des erreurs qui fausseraient l'interprétation des résultats.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Utilisation sportive de l'exosquelette auto-équilibré ATALANTE® dans un cas de paraparésie secondaire à un syndrome de la queue de cheval post-traumatique

Estelle Lépine, Pierre Commeureuc, Maud Pradines, Caroline Gault-Colas, Jean-Michel Gracies, Damien Motavasseli Kinésithér Scient 2022,0639:13-24 - 10/02/2022

L'utilisation des exosquelettes pour la rééducation de la marche est l'objet d'un intérêt croissant de la part de la communauté scientifique. Dans ce cas clinique, le protocole rééducatif d'un...

IDENTIFICATION DES CRITÈRES DE RETOUR AU SPORT APRÈS RUPTURE DU TENDON D'ACHILLE

Maude Traulle, Jean Mazeas, Nicolas Bechaud, Patrice Marine, Florian Forelli Kinésithér Scient 2021,0637:05-13 - 10/12/2021

La rupture du tendon d'Achille est une pathologie d'incidence croissante par l'augmentation de l'intensité des pratiques sportives amateurs et par la poursuite de cette pratique avec la montée en âge. La rupture fait suite...