Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Discopathies actives

Jean-Pierre Montigny, Philippe Pencalet, Xavier Dufour
Kinésithér Scient 2013,539:33-36 - 10/01/2013

Les discopathies actives constituent une entité radioclinique aujourd'hui bien démembrée par l'IRM. Il existe une corrélation entre la symptomatologie caractéristique de ces discopathies, surtout lors de la phase inflammatoire (Modic I), et l'imagerie. Les classifications de Pfirmann et de Modic rendent compte des différents stades de l'involution discale. Ainsi caractérisées, ces discopathies actives sont plus efficacement prises en charge.
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

ÉTIREMENTS DE LA PERSONNE PARÉTIQUE SPASTIQUE Mise en perspective des performances articulaires d'une personne hémiparétique avec les performances de jeunes étudiants en kinésithérapie

Francis Laurent, Christelle Miquel, Margaux Bellanger Kinésithér Scient 2021,0635:11-25 - 10/10/2021

Est-ce que la mobilisation passive et les postures passives sont des techniques adaptées pour lutter contre les rétractions des personnes parétiques spastiques ? Est-ce qu'il ne faudrait pas adopter des techniques de gains...