Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Pourquoi l'échographie pulmonaire est un atout majeur pour le kinésithérapeute libéral ?

Aymeric Le Neindre, Marius Lebret
Kinésithér Scient 2017,0584:41-46 - 10/02/2017

L'échographie pulmonaire est de plus en plus décrite dans son application en kinésithérapie respiratoire [1]. En eff et, bien que l'auscultation, la spirométrie ou la radiographie thoracique soient jusqu'alors largement utilisées par les kinésithérapeutes, ces différents outils souffrent d'une précision diagnostique limitée et sont inadaptés pour évaluer correctement les déficiences qui intéressent le kinésithérapeute lors de son bilan [2, 3]. De plus, en pratique libérale, ces examens complémentaires ne sont pas disponibles ou sont difficilement accessibles.
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

L'échographie musculaire pour le kinésithérapeute respiratoire

Aymeric Le Neindre, Guillaume Fossat Kinésithér Scient 2017,0589:47-51 - 05/07/2017
La terminologie Rehabilitative UltraSound Imaging (RUSI) est utilisée dans les pays anglophones concernant l'application de l'échographie en rééducation. Ce terme marque l'intérêt de l'utilisation de l'échographie non pas comme un outil...