Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Nouvelle prise en charge du syndrome fémoro-patellaire

Alexandre Rambaud
Kinésithér Scient 2013,0548:32-36 - 10/11/2013

Le syndrome fémoro-patellaire (SFP) se caractérise par un désordre biomécanique de l'articulation fémoro-patellaire et globalement du membre inférieur, en dynamique et en statique, engendrant des douleurs situées à la face antérieure du genou. Dans cet article, nous allons proposer une rééducation renforçant le muscle principal de la posture unipodale (le moyen fessier), sans renforcer le tenseur du fascia lata, responsable de rétraction du retinaculum latéral. Le patient sera le principal acteur de la rééducation et devra prendre conscience de son trouble biomécanique. Il devra effectuer des exercices quotidiens chez lui. Cette autorééducation sera guidée par une fiche navette détaillant les exercices et récoltant la douleur postexercices ainsi que la pénibilité de leur exécution.
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Quel profil «mécanique» dans le syndrome fémoro-patellaire ?

Florian Forelli, Maude Traulle, Aomar Chibani, Valérie Champain, Amaury Vandenbrouck, Pascal Duffiet, Louis Ratte Kinésithér Scient 2019,0608:05-10 - 10/04/2019
La littérature scientifique nous apporte des éléments nouveaux sur la prise en charge du syndrome fémoro-patellaire en rééducation. En effet, la modification des axes fonctionnels du genou induit par des déficits neuromoteurs (moment abducteur...