Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Les principes de rééducation après ligamentoplastie fémoro-patellaire

Stéphane Fabri, Franck Lacaze, Thierry Marc, Arnaud Constantinides
Kinésithér Scient 2013,0548:37-42 - 10/11/2013

La reconstruction du ligament fémoro-patellaire est une opération adaptée dans un contexte de dysplasie trochléenne, mais ce geste chirurgical reste peu connu des kinésithérapeutes. Pour s'assurer que la rééducation soit bien conduite, la progression doit s'adapter au patient et non l'inverse, avec des objectifs correspondant aux étapes postopératoires. La première phase débute en milieu hospitalier. L'objectif sera de redonner une indépendance fonctionnelle au sujet, pour que le retour à domicile se fasse dans de bonnes conditions. La seconde étape commence en cabinet libéral de kinésithérapie aux alentours du 4e jour postopératoire et se termine à la troisième semaine. À ce stade, le patient devra déambuler sans aide de marche lors de ses activités de la vie quotidienne. La période qui s'étend de la 3e à la 6e semaine postopératoire est surtout caractérisée par le développement des capacités musculaires nécessaires à la charge qui sera imposée au genou et à l'appareil extenseur dans les activités quotidiennes. Le patient doit avoir, autour du 45e jour, un genou qui autorise fonctionnellement une reprise des activités professionnelles dites de catégorie sédentaire (travail de bureau, enseignement, etc.). La dernière phase de rééducation est orientée sur le développement des capacités fonctionnelles pour permettre une reprise du sport dans de bonnes conditions à partir du 3e mois postopératoire révolu. La revue de littérature de Fisher et al. met en avant une carence sur les protocoles de rééducation après ligamentoplastie fémoropatellaire. Notre expérience qualifie cette rééducation de relativement technique. La kinésithérapie que nous pratiquons se base sur des notions biomécaniques et des techniques décrites pour d'autres pathologies du genou, avec le souci permanent de s'adapter à l'état clinique du genou du patient.


The femoro-patellar ligament reconstruction is an adjusted operation for trochlean dysplasia, but this surgical gesture stay unfamiliar with physical therapists. To make sure rehabilitation is well performed, progression must adapt to the patient and not the opposite, with targets that match postoperative stages. First stage begins in hospital environment. The aim will be to give again a functional independence to the patient, to have good conditions to go back home. The second stage begins in liberal physical therapist office at around the fourth day after surgery and ends at the third week. At this stage, the patient will have to walk without the help of devices during daily activities. The stage from the third to the sixth week after surgery is mainly characterized by muscular capacity development, required for imposed load on the knee, and for the extension apparel in daily activities. The patient must have, around the forty-fifth day after surgery, a knee that authorized functionally a recovery of professional activities, said of sedentary category (desk work, teaching...). Last stage of rehabilitation is directed on the functional capacity development to allow sports recovery in good terms, after the third month is over. Fisher's literature magazine highlights a lack in rehabilitation protocol after femoro-patellar ligamentoplasty. Our experience qualify this rehabilitation rather specialized. Physical therapy that we use is based on biomechanical concepts and techniques described for other knees pathologies, with the permanent worry to adapt to clinical state of the patient's knee.
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Chirurgie du lcp en 2018 :
synthèse bibliographique
Principes et évolution du traitement chirurgical sur 10 ans
Intérêt actuel d'une reconstruction arthroscopique utilisant une greffe courte monofaisceau type DT4 avec montage « all-inside » :
à propos d'une série de 17 patients opérés

Yves Rouxel Kinésithér Scient 2018,0604:05-17 - 05/12/2018

Le traitement chirurgical d'une rupture du ligament croisé postérieur (LCP) a longtemps été délaissé, car il est difficile et les échecs sont fréquents. Ces dix dernières...

L'impression 3D en chirurgie orthopédique

Olivier Zerbib Kinésithér Scient 2016,0580:47-49 - 10/10/2016
L'impression 3D est la dernière révolution en matière d'impression. Elle ne date pas d'hier car elle fut inventée en 1984 par un ingénieur américain du nom de Chuck Hull. Elle est actuellement en train de se démocratiser et de changer la...