Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Approche neurorééducative des tremblements : Épidémiologie, physiopathologie et classification des tremblements (1ère partie)

Valentina Mardale, Emilie Hutin, Marina Guihard, Nicolas Bayle, Jean-Michel Gracies
Kinésithér Scient 2017,0589:19-23 - 10/07/2017

Le tremblement, mouvement oscillatoire involontaire rythmique d'une partie du corps causé par des contractions musculaires alternantes, constitue le mouvement anormal le plus fréquent.
Les deux catégories principales de tremblement sont le tremblement de repos, détectable lors du repos musculaire volontaire, et le tremblement d'activité, déclenché à l'inverse par le début d'une activité musculaire volontaire.
Le tremblement entraîne une dysfonction sociale importante, particulièrement quand il est de grande amplitude. Il peut s'ensuivre une gêne sociale ainsi qu'une gêne fonctionnelle avec des difficultés aux gestes quotidiens comme boire, manger, écrire ou parler.
Non traités, les tremblements évoluent souvent vers l'aggravation.

NEUROREHABILITATIVE APPROACH TO TREMORS
Epidemiology, physiopathology and classification of tremors (Part 1)
Tremor, an involuntary, rhythmic oscillatory movement of a body part caused by alternating muscular contractions, constitutes the most frequent abnormal movement.
The two main types of tremor are resting tremor, detectable during voluntary muscular rest, and action tremor, triggered by the onset of voluntary muscular activity.
Tremor causes significant social dysfunction, especially when it is of large amplitude. This can cause social and functional discomfort with daily gestures such as drinking, eating, writing or speaking.
Untreated tremors often worsen.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Rééducation du tremblement de Holmes : À propos d'un cas

Le Gall Maud, José Luis Barnay, Evelyne Leclercq, Patrick René-Corail Kinésithér Scient 2015,0568:05-11 - 10/09/2015
Les tremblements de Holmes sont peu accessibles au traitement médicamenteux. Nous rapportons le cas d'un patient souffrant d'un tremblement de Holmes, et d'un pushing syndrome", dans les suites d'un accident vasculaire cérébral hémorragique...