Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Approche neurorééducative des tremblements : Épidémiologie, physiopathologie et classification des tremblements (1ère partie)

Valentina Mardale, Emilie Hutin, Marina Guihard, Nicolas Bayle, Jean-Michel Gracies
Kinésithér Scient 2017,0589:19-23 - 10/07/2017

Le tremblement, mouvement oscillatoire involontaire rythmique d'une partie du corps causé par des contractions musculaires alternantes, constitue le mouvement anormal le plus fréquent.
Les deux catégories principales de tremblement sont le tremblement de repos, détectable lors du repos musculaire volontaire, et le tremblement d'activité, déclenché à l'inverse par le début d'une activité musculaire volontaire.
Le tremblement entraîne une dysfonction sociale importante, particulièrement quand il est de grande amplitude. Il peut s'ensuivre une gêne sociale ainsi qu'une gêne fonctionnelle avec des difficultés aux gestes quotidiens comme boire, manger, écrire ou parler.
Non traités, les tremblements évoluent souvent vers l'aggravation.
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Approche neurorééducative des tremblements : Évaluation clinique, traitements (2e partie)

Valentina Mardale, Emilie Hutin, Marina Guihard, Caroline Gault-Colas, Nicolas Bayle, Jean-Michel Gracies Kinésithér Scient 2018,0594:13-21 - 10/01/2018
Le tremblement, mouvement oscillatoire involontaire rythmique d'une partie du corps causé par des contractions musculaires alternantes, constitue le mouvement anormal le plus fréquent.
Les deux catégories principales de tremblement sont le...