Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Intérêt des prises en soins groupales des patients hémiplégiques

Samir Boudrahem
Kinésithér Scient 2017,0590:27-33 - 10/09/2017

La rééducation en groupe des patients hémiplégiques/hémiparétiques constitue une forme de prise en soins complémentaire aux séances duelles avec les thérapeutes. Elle présente des avantages à plusieurs égards. C'est d'abord une solution pour allonger le temps de traitement rééducatif, relativement court en modalité de prise en soins individuelle favorisant le phénomène de plasticité cérébrale qui n'est opérant qu'en cas de stimulation effective. C'est ensuite un moyen qui s'appuie sur la réalisation de tâches fonctionnelles orientées vers un but précis, facilitant la récupération sensitivo-motrice et l'indépendance fonctionnelle, pour une meilleure qualité de vie des patients. C'est également un espace de travail où la répétition des tâches combinée à un souci de diversification de celles-ci concoure à optimiser les processus de réapprentissage neuromoteur.
Enfin, les effets positifs du travail en groupe contribuent à nous inciter à intégrer cette modalité d'intervention dans les plans de soins des patients.

GROUP CARE FOR HEMIPLEGIC PATIENTS
Rehabilitation of hemiplegic patients within a group is a complementary care in addition to sessions in pairs with the therapist. It presents advantages in several aspects. First of all, it is a solution to increase the time of rehabilitation, which is relatively short in term of individual care, enhancing the phenomenon of brain plasticity that occurs only with effective stimulation. Moreover, it is a therapy based on functional task oriented towards a specific goal which strengthen sensorimotor recovery. It is also a workspace where repetition of tasks can be diversified in order to optimize neuro-motor relearning processes.
Finally, the positive effects of rehabilitation in group help to incorporate this modality of treatment into patients' care plans.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Stimulation cérébrale profonde et rééducation

Olivier Zerbib Kinésithér Scient 2017,0587:47-50 - 10/05/2017

La stimulation cérébrale profonde est une technique neurochirurgicale invasive s'adressant à des patients souffrants de la maladie de Parkinson mais aussi de troubles obsessionnels compulsifs, de dystonies ou encore de...

Les serious games dans les programmes d'autorééducation : l'expérience de co-développement du Pôle Saint-Hélier dans une démarche de living-lab

Bastien Fraudet, Emilie Leblong, Benoit Nicolas, De Saint-Victor Edith, Amélie Colin, Philippe Gallien, Romain Fleche, Sébastien Brault Kinésithér Scient 2017,0586:31-36 - 10/04/2017

Dans le champ des jeux vidéos, les serious games mélangent une dimension ludique à une intention sérieuse. Les preuves de leur efficacité, encore modérées, les positionnent comme un adjuvant...

Les dystonies cervicales

Nicolas Treglos, François Legrand, Anna Pérès Kinésithér Scient 2017,0585:05-16 - 10/03/2017
La dystonie est une maladie rare avec une expression très variée. La plus fréquente est la dystonie cervicale. Ses premières définitions remontent au XVIIIe siècle et on en retrouve des descriptions cliniques dès l'antiquité.
La dystonie...