Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

La recherche, l'avenir de la santé de tous

Christophe Dauzac
Kinésithér Scient 2022,0639:01 - 10/02/2022

La confiance en la science et la recherche en santé n’a peut-être jamais été aussi grande, depuis le début de la crise sanitaire, car leur contribution à améliorer la santé de tous a été décisive. Le temps fait son œuvre car les avancées qui ont permis la mise au point des vaccins contre la Covid-19 doivent beaucoup à deux pionniers français.

Du fondamental pour comprendre

Formuler des questions et des hypothèses sur ce qui n’est pas encore connu permet à la recherche fondamentale de décrypter les mécanismes du vivant. C’est à François Gros et François Jacob que l’on doit, en 1961, la découverte de l’ARN messager. Ces données nouvelles à l’époque ouvraient des perspectives dans la compréhension du règne du vivant. 60 ans après, une alliance germano-américaine de deux laboratoires et un laboratoire américain inventent un vaccin qui détruit l’ARN viral. La fabrication, par nos cellules propres, du composant contre lequel l’organisme va apprendre à lutter, est une révolution.

Du laboratoire au lit du patient

Tout devient-il possible ? Le principe du vaccin prophylactique ouvre à son tour des champs de recherche pour le recours de l’ARN messager dans les traitements des cancers, des maladies infectieuses, des maladies rares et des maladies auto-immunes.

En France, la recherche biomédicale fondamentale et appliquée est dévolue à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM). Le vivant, la matière, l’Univers et le fonctionnement des sociétés humaines sont explorés par le centre national de recherche scientifique (CNRS). Ces deux institutions publiques partagent des domaines de publications.

Depuis deux ans, les institutions publiques ou privées de recherches sont sur tous les fronts. Le nombre de leurs publications témoigne de l’intensité des activités scientifiques des unités de recherche. Les talents français et leurs réussites contribuent à donner à la France un rayonnement qui ne doit pas faiblir. La productivité scientifique française subit cependant un dépassement par certains pays.

Les chercheurs trouvent ! Relèvent de nouveaux défis. La concrétisation de leurs travaux sert notre santé. Recherches fondamentale, appliquée et clinique : un bon programme pour une ambition nationale !

* Citation attribuée au Général de Gaulle, CNRS, 1965.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Contribuer

Christophe Dauzac Kinésithér Scient 2024,0661:01 - 10/02/2024

Améliorer est la préoccupation constante du kinésithérapeute. Ce mois-ci on se penche sur les moyens de rendre nos traitements toujours plus efficaces.