Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Les dystonies cervicales

Nicolas Treglos, François Legrand, Anna Pérès
Kinésithér Scient 2017,0585:05-16 - 10/03/2017

La dystonie est une maladie rare avec une expression très variée. La plus fréquente est la dystonie cervicale. Ses premières définitions remontent au XVIIIe siècle et on en retrouve des descriptions cliniques dès l'antiquité.
La dystonie cervicale est focale, le plus souvent idiopathique, isolée et non évolutive. Elle provoque une posture anormale de la tête fixée, tremblante ou spasmodique.
Le traitement de choix de cette dystonie est l'association d'injections de toxine botulique et d'une rééducation spécifique. Les deux dépendent d'un bilan initial qui permet de déterminer les muscles responsables du mouvement anormal.
La rééducation, qui vise à assouplir, renforcer les muscles antagonistes à la dystonie et acquérir le contrôle du bon mouvement doit, pour être efficace en plus des séances avec le rééducateur, être poursuivie au domicile.
Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...