Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

La rééducation de la cheville en pleine mutation

Stéphane Fabri
Kinésithér Scient 2021,0632:01 - 05/06/2021

La rééducation de la cheville est en perpétuelle évolution, à l’image de notre profession de masseur-kinésithérapeute. Très tôt, dans les années 1960, ce sont les travaux de Freeman sur la cheville qui ont posé les bases de la reprogrammation neuromusculaire et qui ont été transposés par la suite aux autres articulations.

Les phénomènes d’anticipation dans la stabilité articulaire, décrits par Thonnard en 1990, ont aussi été étudiés principalement au niveau de la cheville. D’un point de vue règlementaire, l’accès direct en kinésithérapie est possible depuis 2016, notamment dans les suites d’une entorse de cheville.

En 2020, la mise en place de protocoles de coopération fut possible pour deux types de prises en charge rééducative dont l’entorse de cheville. Cette articulation est un marqueur fort de l’évolution réglementaire et scientifique de notre profession.

La cheville est comme la kinésithérapie : d’apparence simple pour les néophytes qui observent de loin alors que cela nécessite une solide expertise pour obtenir des résultats durables dans le temps. La cheville est une préoccupation permanente au niveau de la recherche, de la formation et de la pratique quotidienne en cabinet libéral ou en établissement de santé.

La mécanique complexe de la cheville, sa fragilité dans la pratique sportive et la vie quotidienne, le fort taux de récidive dans le cadre des instabilités, sa proportion significative à évoluer vers des douleurs chroniques, son importance fonctionnelle dans la prise en charge globale du patient sont tout d'autant éléments qui justifient d’actualiser nos connaissances pour l’amélioration de nos pratiques professionnelles.

Tous les auteurs dans ce numéro spécial de KS, professeurs des universités, chercheurs, docteurs ou doctorants, chirurgiens orthopédiques, médecins rhumatologues, masseurs-kinésithérapeutes de terrain, podologues, formateurs sont investis et passionnés par la cheville. La diversité des approches professionnelles et conceptuelles est une vraie richesse intellectuelle pour le lecteur.

Je vous souhaite une bonne lecture.

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

Ce nouveau handicap invisible... Le Covid long

Aude Quesnot Kinésithér Scient 2021,0636:01 - 10/11/2021

Contaminés en mars 2020 ou lors de la deuxième vague par le Covid-19, 10 à 15 % des patients présentent des troubles persistants 3 mois après. La majorité d'entre eux ont fait des formes de Covid...

COVID LONG : naissance d'une nouvelle entité étiopathogénique

Emmanuelle Chouin, Frédéric Xavier Kinésithér Scient 2021,0636:05-15 - 10/11/2021

Le Covid long est une entité clinique décrite comme la persistance d'un ou plusieurs symptômes post-Covid-aigu au-delà de 12 semaines touchant 10 à 30 % de la population. Il touche toutes les classes d'âge...

Paradoxe

Christophe Dauzac Kinésithér Scient 2021,0635:01 - 10/10/2021

On sait maintenant que la vaccination n'empêche pas les variants dominants de circuler, même dans les populations vaccinées. Ceci explique peut-être que la vaccination piétine chez les personnels de santé...