Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

En apesanteur

Christophe Dauzac
Kinésithér Scient 2021,0633:01 - 10/07/2021

Depuis plusieurs années, la Station spatiale internationale (ISS) est un laboratoire dans lequel c’est un peu l’avenir de notre santé terrestre qui est à l’étude. La micropesanteur révèle les effets de la pesanteur à laquelle nous sommes tous soumis.

Pour cela, il faut y séjourner, confiné à 400 kilomètres d’altitude, voir le soleil se lever et se coucher 16 fois par jour, être exposé à un fort rayonnement radioactif et à un vieillissement accéléré... Il a fallu au préalable optimiser sa santé et sa condition physique avant le vol, et il faudra se réadapter à la vie sur Terre après. C’est beaucoup pour un humain. À bord de l’ISS, Thomas Pesquet va réaliser 12 expériences dans des conditions physiologiques particulières, sur une période de 6 mois.

Un vieillissement accéléré et réversible

Par exemple, déjà utilisée en rééducation, la réalité virtuelle va apporter aux 2 heures quotidiennes d'exercice physique des astronautes, la motivation qui est amenée à s’estomper. Elle va surtout permettre de mettre au point une méthode d’assistance visuelle et tactile pour les astronautes, lors de la réalisation de tâches effectuées par des robots pilotés à distance.

Le sommeil, le vieillissement cellulaire, l’impact des radiations sur le corps, l’impact de la micropesanteur sur les mouvements, la nutrition font partie des domaines étudiés à bord de l’ISS. Les effets sur le corps humain seraient analogues aux effets d’un vieillissement accéléré et réversible, d’un mode de vie hypersédentaire ou d’un alitement prolongé.

Les bases scientifiques sont les garantes de projets bien conduits. Le secteur de la santé, notamment de la kinésithérapie, bénéficiera certainement des avancées technologiques réalisées depuis l’espace. Ces recherches effectuées dans des situations d’impesanteur aideront à mieux comprendre et prévenir certaines maladies comme l’ostéoporose, la fragilité des personnes âgées ou encore le risque cardio-vasculaire.

L’espace nous aide à relever les défis de demain : préserver notre santé et nos conditions de vies. Gardons les pieds sur Terre.

Bon été !

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

DE PATIENT À COLLABORATEUR... Évolution des postures dans le soin

Annabelle Roulin, Guillaume Damuseau, David Levoyer, Pascal Gillot Kinésithér Scient 2022,0644:13-17 - 10/07/2022

Après 2 ans de mise en oeuvre de l'atelier de MAO « Metronomik », animé par un usager des services de soins, porteur de troubles psychiques, cet article en présente un premier bilan. Il ne vise pas à...