Le mensuel pratique et technique
du kinésithérapeute

Kinésithérapie Scientifique distingué lors de la 23e édition du Grand Prix Éditorial du SPEPS

Catherine Maguet, France Mourey avec Alain Ducardonnet

Christophe Dauzac
Kinésithér Scient 2023,0649:56-57 - 10/01/2023

Dans la catégorie du « Meilleur article de formation pour les professionnels de la rééducation », c’est un article paru au mois de septembre 2021 (n° 634) qui a été primé, intitulé « Simuler le vieillissement : une plus-value en termes de connaissances théoriques et de la pratique des soins », par Catherine Maguet et la Pr France Mourey.

* Maguet C, Mourey F.
Simuler le vieillissement : une plus-value en termes de connaissances théoriques et de pratiques des soins.
Kinesither Scient 2021;634:5-13.

Les auteures ont une approche originale de la simulation en santé. Des praticiens kinésithérapeutes ont pu expérimenter des dispositifs au cours d’ateliers de formation. « Se mettre dans la peau d’une personne âgée » permet la prise de conscience des restrictions de fonctions rencontrées chez la population gériatrique.

L’enjeu souhaité par les auteures réside dans le fait que les praticiens adapteront donc leur prise en charge après avoir perçu les difficultés rencontrées par les patients s’avançant en âge.

De gauche à droite :
S. Guérard, C. Maguet,
Christophe Dauzac,
F. Mourey et A. Quesnot

Tous les lauréats de cette 23e édition

Résumé de l'article :
Avec le vieillissement de la population, les kinésithérapeutes, comme les autres professionnels de santé, auront dans les prochaines années à prendre en soin de plus en plus de personnes âgées.
En permettant de ressentir certaines incapacités pouvant intervenir lors de l’avancée en âge, la simulation en santé s’avère être un excellent outil pour mieux appréhender la spécificité de la kinésithérapie gériatrique, parent pauvre de la discipline. En effet, la perception des difficultés rencontrées facilite la compréhension des connaissances théoriques sur le vieillissement, permet d’augmenter la bienveillance envers les patients âgés et de ce fait d’ajuster les pratiques de rééducation.

Un deuxième article, était également en lice dans cette catégorie :
« Examen clinique et prise en charge de l'entorse récente de cheville. Accès direct et parcours de soins », par Brice Picot
(Kinesither Scient 2021;632:231-36 ; à consulter sur www.ks-mag.com).

© A. Quesnot
© Aximage

Tous les articles
Nous vous suggérons aussi...

De belles années d'écriture !

Aude Quesnot, Christophe Dauzac Kinésithér Scient 2023,0649:01 - 10/01/2023

Le Syndicat de la Presse et de l'Édition des Professions de Santé (SPEPS) célèbre chaque année les auteurs et les revues en proposant un prix par catégorie. Parmi ces 14 distinctions, nous retrouvons le...

La kinésithérapie : une rencontre entre deux personnes

Aude Quesnot Kinésithér Scient 2022,0648:01 - 10/12/2022

La pratique de notre profession repose sur un trépied complexe dont les fondements sont l'evidence-based practice, l'information du patient, qui inclut l'éducation thérapeutique et le choix concerté des deux...